Before - after !

Publié le 30 Juin 2014

(Ceux et celles qui lisent mon autre blog ont déjà vu cette note, au moins en partie, mais j'ai besoin de la republier ici pour introduire un certain nombre de choses ... Et j'en profite pour remercier pubiquement Elsa de Merci Montessori pour l'inspiration et la motivation !)

 

A. est une petite fille charmante, mais tout à fait à l'image que je me fais d'un enfant de 18 mois... Elle ne tient pas en place. Il n'y a qu'une chose qui l'interesse : explorer le monde. Et dans notre appartement pas immense, sachant que les WC sont interdits, de même que la loggia (cause litière du chat), que Papa qui bosse de nuit a besoin de notre chambre jusqu'à 15h... Faites le calcul, ça laisse : la chambre de bébé, la cuisine, la salle de bains, le couloir et le salon. Sachant que pour le moment, A. joue rarement plus de cinq minutes dans sa chambre quand je n'y suis pas (ça m'arrive de m'y installer avec un livre pendant qu'elle vaque à ses occupations), en gros, il reste essentiellement le salon. Et la cuisine, mais ça fera l'objet d'un prochain article.

 

Seulement voilà, autant elle participe avec joie à tous mes "jeux" (balayer, étendre le linge, essuyer la table...), autant pour arriver à l'intéresser trois minutes à une activité "pour elle", faut se lever tôt. Ca ne me plaît pas, car j'ai l'impression qu'elle est trop peu stimulée, et que du coup elle s'agite car elle s'ennuie vraiment. Et puis pas moyen pour moi de poser la moitié d'une fesse sans me retrouver avec un bébé vissé à mes genoux. J'ai donc décidé de me mettre un peu plus sérieusement à "faire du Montessori" (oui, JE, car Papa dort vu qu'il bosse de 21/22 à 6h, donc c'est moi qui gère BB au moins jusqu'à la sieste. Bien sûr, il est OK sur le principe, mais il me laisse toute latitude pour organiser les activités). Il ne s'agit pas d'essayer de la transformer en Baby Einstein, mais de lui fournir du matériel adapté à ses envies de découverte du moment. Je fais probablement aussi un peu du "Reggio" sans le savoir, je m'en fiche un peu à vrai dire, je considère que les activités "artistiques" sont très importantes, donc j'en ai en stock, et ensuite, je propose ce qui me paraît sensé à un moment M.

 

Et pour ça, il fallait un petit réaménagement ...

 

AVANT :

 

Le coin bébé : trop encombré, trop peu de rangements, pas de "table d'activités", un "balcon" (en fait, l'appui de la porte fenêtre) inexploité, et mon bazar couture bien trop près du bébé !

 

DSC0001 (Copier)

 

DSC0002 (Copier)

 

DSC0003 (Copier)

 

Pour finir, l'étagère des livres de bébé (en bas) , bien trop dans le passage pour qu'elle puisse s'installer et lire !

 

DSC0004 (Copier)

 

 

APRES :

 

DSC0033 (Copier)

 

Il reste : à trouver une natte pour les activités Montessori au sol, à poser le pèle-mèle de récup' que j'ai fini de peindre, à mettre un miroir entre le pouf et le coffre de bois. Mais franchement, c'est mieux non ?

 

DSC0035 (Copier)

 

L'étagère qui me servait pour la couture, désormais en cours de réhab.

 

Au milieu, la papeterie (l'activité dessin est en accès libre ici, car c'est en ce moment celle qui plaît le plus).

En bas, du matériel divers : des ballons de baudruche, des pailles géantes, des trucs à bulles. Il faut que je trouve un tiroir plus petit, celui là n'est pas recoupable. En haut, donc pour le moment relativement hors d'atteinte, le projet, c'est de mettre la papeterie "d'activités": tampons, gommettes ...

 

Le matériel Montessori à proprement parler a trouvé une place dans notre dressing, libérée par tous mes tissus encore non attribués. Lesquels ont hérité de trois belles boîtes transparentes, et d'un aller pour la cave désormais ultra-clean ! Du coup, je n'ai plus sous la main que les projets en cours. (Ca me motivera à faire les finitions, c'est ce que j'aime le moins ^^)

 

En bonus, vous apercevez la chaise haute qui a subi un sérieux coup de Trafalgar. Ca faisait quelques jours qu'A. se mettait à pleurer au moment des repas, alors qu'elle avait manifestement faim, et qu'elle aimait son plat... Il fallait la prendre sur nous, la faire manger un peu, la remettre dans la chaise, elle mangeait un peu, et ça recommençait... On a essayé de changer de table ( à la crèche, elle mange sur une table adaptée) , mais elle n'arrive pas à canaliser son énergie et rester à table tout le repas (je me demande comment ils font à la crèche. L'effet de groupe ?). Du coup, j'ai fait une tentative, j'ai viré la tablette, baissé l'assise, et mis la chaise à table directement. Depuis, à part ce midi (mais je sens un gros truc qui couve) les repas se passent super bien. Quel plaisir de manger tous les trois à la même table, même à 11h30 ! C'est notre rituel du dimanche, un tour au marché, un repas partagé "pour du vrai" puisqu'on mange sensiblement la même chose (le samedi et le lundi, D a bossé toute la nuit donc A et moi sommes seules, donc c'est différent). :D

 

La vue sur le nano jardin depuis la table, samedi. Depuis, j'ai dégoté des perles de pierre pour animer les carillons, on les enfilera avec A. un de ces 4. On a également trouvé au marché et mis en place un pot de gueules de loup et un autre de gazanias (on voulait du fushia vivace mais l'endroit est en plein soleil). On a aussi en projet de  fabriquer un moulin à vent.

 

DSC0039 (Copier)

 

L'espace après une journée d'exploitation...

 

Ce matin, A. a fait connaissance avec sa nouvelle table en la promenant partout, puis ça s'est tassé. Ensuite, elle a décidé d'ajouter deux micro-tabourets pour nous, chipés sous le meuble TV (Si, si, on voit l'assise de l'un et le pied de l'autre). C'est très amusant sur le plan symbolique, car ils sont vraiment minus, du coup on sent bien qu'on est dans son espace !

 

Elle a été très contente que nous mettions son dessin du jour en vue ! :)

 

DSC0037 (Copier)

 

 

Rédigé par Apostille

Publié dans #La Vraie vie d'Apostille

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article