Ca va pas mieux...

Publié le 4 Juin 2013

Effet collatéral de mon stress ou de l'avoir réveillée pour aller chez la pédiatre (mon Dieu, que je déteste avoir à la réveiller... En plus, elle dormait paisiblement, pour la première fois sur le ventre - je vous entends d'ici me mettre en garde, mais elle s'était mise ainsi seule, avait le nez dégagé, sait se retourner, et c'était la sieste, donc je passais voir) , ou une dent qui emmerde le monde ( fesses rouges, bébé grognon, mordage de biberon et salivage +++), mais nous avons passé une très très mauvaise nuit. Et très courte.

 

Aujourd'hui, ma petite chérie a effectivement fait deux bonnes siestes, mais entrecoupées de mouvements et grognements très inhabituels. Donc, elle s'est peu reposée... Et moi, pas du tout.

 

J'étais crevée, et j'ai donc fait une pause, allongée à coté d'elle sur son tapis d'éveil (maintenant qu'elle se retourne, elle adore !) . Et quoi de mieux pour un bébé que de découvrir un visage aimant, du bout des mains ? (Evidemment, il n'a pas fallu longtemps avant qu'elle me labourre maladroitement le nez.)

 

Oui, je suis morte de fatigue.

 

Mais j'ai le coeur plus léger.

 

(Décision en cours)

Rédigé par Apostille

Publié dans #Welcome to the real life !

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

charlinette 04/06/2013 22:07


oupsssss strop de temps sans passer par là :-(


que c'est triste de lire autant de choses difficiles :-(


je crois que là il faut que tu prennes ta décision en fonction de ton envie/besoin... sentiment d'inachevé? envie d'allaiter? frustation d'un arrêt si brutal? alors go, redonnes le sein! si ta
fille le prend, banco! évidemment si elle le refuse, l'évite, perso, je ne forcerai pas je crois. Mais si elle prend, ben vas y! 


tu vois, c'est exactement pour ce que tu décris à l'hôpital que je ne suis JAMAIS allée à l'hôpital pour mes enfants et que j'ai la chance de n'avoir pas eu assez grave pour y aller.... fièvre
élevée qui dure 3 jours, j'attends le lundi et ma pédiatre (ou mon médecin de famille mais quelqu'un de connu)... je prefère être sur le qui vive avec mon gamin à la maison et le surveiller +++
niveau comportement et symptomes plutôt que de "risquer" l'hôpital car oui pour moi l'hôpital c'est le stress maximal


alors quel courage d'avoir résisté comme ça, formulé tes attentes... bravo!


ah et TON LAIT sera toujours le meilleur pour ta fille, pour qu'elle grossisse dc si elle stagne niveau poids mais qu'elle tète toujours et qu'elle mouille sa couche, pas d'inquiétude ;-) (et
d'ailleurs pas de prise de poids mais elle avait grandi dans ces 6 semaines?)


pour le reflux, as tu tenté TOI de faire une cure de st yorre? (pour basifier le terrai)


et pour elle, as tu testé les EPS de mélisse? (pour le système digestif et aspect apaisant)


 

Apostille 20/06/2013 09:15



J'ai testé TOUT ce que je pouvais comme méthodes "naturelles", sans succès. Quant à ma fille, elle n'avait ni grandi, ni grossi. Ce qui fait de son reflux un "cas compliqué"...


Je pense que le comportement des médecins hospitaliers est le plus dur à digérer. J'ai eu un accouchement plutôt conforme à mes souhaits, mais j'ai le sentiment de l'avoir payé (mon mari dit que
si on a été aussi mal traités, c'est peut-être parce que j'ai fait une partie de mon suivi là-bas, mais accouché ailleurs, en plateau tech. Ce qui est bien sûr dans mon dossier).


Sinon, passé les premiers jours, ça ne me manque pas si souvent (sauf en cas de gros bobo que j'ai du mal à consoler), et ma fille semble très en forme. Et puis plus d'allaitement, plus de coup
de pompe post-repas, et du coup, je la sors encore plus, je lui raconte des histoires, je lui chante des chansons... Je crois que notre relation est dans un nouveau stade. Et finalement, vu
comment elle réagit, ça a l'air d'être une bonne chose !



Floh 04/06/2013 21:04


Holala, ma belle, que je suis désolée d'avoir manqué tout ça, de n'avoir pas pris le temps de prendre des nouvelles....
Je ne sais pas trop quoi te dire. La décision de ta pédiatre me semble sensée. L'important dans ce genre de situation, à mon humble avis, c'est que tu choisisses de suivre une personne en qui tu
as confiance, et que tu n'y déroges pas...
Ta fille est plus grande maintenant. Elle commence la diversification. Que ce soit ton lait ou celui du bib, ce ne sera plus sa principale source d'alimentation, de moins en moins. Alors en
effet, pourquoi ne pas compléter par le sein, si ça lui convient à elle, qu'elle est toujours ok pour téter? Histoire que tu puisses t'apaiser et avoir un sevrage plus en douceur...
Après, si ça doit être difficile, un acharnement, est-ce utile, as-tu envie de retraverser cette épreuve? Toi et toi seule peut y répondre, avec ton chéri. Personne d'autre...mais de ce que tu as
écrit sur ce que te conseillait ta péd, j'ai trouvé que ça avait du sens...
Je suis là si tu as besoin, au bout du tel. Et encore navrée de ne pas avoir pris plus de nouvelles, le temps file, ce n'est pas à toi que je l'apprendrai :s


Je t'embrasse -vous embrasse fort. Et donne des news dès que tu peux/veux...
A très vite... 

Apostille 20/06/2013 09:09



Aucun souci, de toute façon, j'étais dans une période où je n'avais pas trop envie d'en aprler. Ca va mieux désormais, tu le sais :)